Concetta Velardi, directrice commerciale de Megabat

Megabat-Annecy


Installé à Pringy depuis 1983, Megabat est spécialiste du carrelage, du dallage et de la faïence en Haute-Savoie. Rencontre avec Concetta Velardi, qui dirige la société aux côtés de Jean-Luc Basso, gérant et associé.

Traits D’co : Racontez-nous le début de l’histoire…

Concetta Velardi : Je travaillais en Italie pour un grand fabricant de carrelages implanté à Sassuolo, la ville où se trouvent 90 % des usines produisant de la céramique pour le monde entier. Jean-Luc Basso, devenu mon époux et associé, était importateur de carrelages. Basé à Paris, il se chargeait de la distribution sur toute la France. C’est dans le cadre de nos activités professionnelles que nous nous sommes rencontrés avant de créer notre première société à Pringy.

Pourquoi la Haute-Savoie ?

D’abord car la famille Basso, spécialiste de la pose et de la vente de carrelage, y est ancrée depuis trois générations. Mais aussi parce qu’Annecy est proche de l’Italie et de Genève, c’est une position idéale.

Comment s’est développée l’entreprise ?

Megabat est née en 1993. Nous avons abandonné l’importation pour nous consacrer exclusivement au négoce auprès des particuliers, des artisans, des entreprises de toutes tailles, des architectes, des décorateurs et des promoteurs. Nous avons commencé à deux et nous sommes à présent 15 personnes.

Quels produits propose Megabat ?

Du carrelage pour le sol, en grès émaillé ou grès cérame. Mais aussi de la faïence, de la mosaïque, des frises, du décor, des panneaux préfabriqués. Nous sommes les seuls sur Annecy à proposer du carrelage très grand format de trois mètres par un mètre. Ce sont de larges carreaux avec une épaisseur très fine, des produits très techniques. Nous disposons aussi de tous les articles nécessaires aux travaux : colles, produits d’étanchéité et d’entretien et tout l’outillage indispensable à la pose.

Comment les sélectionnez-vous ?

D’abord en nous déplaçant plusieurs fois par an en Europe afin de rencontrer directement nos fournisseurs et sélectionner certaines gammes. Car tout ce qui sort des usines n’est pas forcément adapté au marché français. Nous nous rendons également sur les salons spécialisés dans les céramiques, en Italie ou en Espagne.

Qu’est-ce qui fait votre marque de fabrique ?

Le choix ! On trouve de tout, de 5 à 800 € le m2. La différence de prix repose sur la matière, le mode de fabrication et la difficulté technique visant à obtenir le résultat esthétique voulu par les designers de nos fournisseurs.

À quelles innovations avez-vous assisté ?

Les fabricants sont en recherche permanente de qualité, que ce soit pour l’intérieur ou l’extérieur. On voit par exemple de magnifiques imitations bois. Avec certaines séries de carrelages, il est impossible de distinguer le vrai du faux sans toucher la matière. Pareil pour les imitations ciment, pierre ou terre cuite, la ressemblance est bluffante !

« Côté tendances, les imitations bois ou ciment sont bluffantes. Les grands formats plaisent beaucoup. »

Quelles grandes tendances voit-on apparaître ?

Des produits très épurés, unicolores et d’imitation : les ciments et bois marchent très bien. Dans les grands salons du carrelage, nous voyons aussi réapparaître les marbrés. Sur le territoire français, il faudra attendre encore un peu avant de constater un vrai retour de ces produits imitation marbre, style marbre de Carrara et autres. Chaque pays a ses formats, ses couleurs, ses motifs, ses tendances… On remarque toutefois que 90 % des demandes se portent sur les grands formats, avec peu de joint, pour les faïences comme pour les sols. En France, on assiste aussi au succès des imitations carreaux ciments dotées d’un style très décoré qui change des classiques !

megabat.fr

Recueilli par Louise Raffin-Luxembourg

Vous aimerez aussi les articles de Salle de Bain ou Mur et Sol ou Cuisine ou Annecy ou Nord Haute-Savoie / Mont-Blanc