Chalet Petite Marmotte : le luxe ultra douillet

Courchevel-Hotel-Portetta


Ce petit mazot des années 1950, tout de vieux bois vêtu, posé sur son immense tapis blanc à même les pistes de ski au-dessus de Courchevel Moriond, fleure bon la tradition… et le luxe. 

Récemment relooké, ce cocon compte tout juste 30 m2 que se partagent un salon, une salle de bains et à l’étage, une splendide chambre sous les toits avec son grand lit paré de fourrure. Laure Moreaux, la gardienne des lieux, y distille une atmosphère unique à la fois cosy et raffinée, mêlant mobilier chiné, objets, et pour la petite touche design, une cheminée au bioéthanol. Autre must, le jacuzzi pour deux installé sur la terrasse… Quoi de plus merveilleux que de prendre un bain en amoureux à 37°C sous la neige. Magique !

On aime le room service et les dîners gourmets (un délice !) préparés par la jeune chef Émilie Myotte, le petit déjeuner et le goûter livrés sur un plateau et l’accueil digne d’un palace. À tester également le restaurant branché de l’hôtel Portetta, le Cucina Angelina où officie aux fourneaux la Britannique Angela Hartnett, chef étoilée et chantre de la cuisine italienne.

Chalet Petite Marmotte : Courchevel décerne le label « Montagne d’exception »

Petite Marmotte est le premier chalet, en dépit de sa petite taille (étonnant quand, dans la station, les chalets de luxe XXL sont flores), à se voir décerner le label « Montagne d’exception » par Courchevel
tourisme. Pour les tribus, trois autres chalets sont proposés à la location, tous haut de gamme sans pour autant verser dans le bling-bling.

Entre 4 000 et 6 000 € la semaine, seul ou à deux. Grands chalets dès 15 000 €. Avec services d’une gouvernante, d’un maître d’hôtel et d’un chauffeur pour assurer les transferts dans la station.
06 37 34 38 75
www.portetta.com

Dossier coordonné par Patricia Rey

Vous aimerez aussi les articles de Hôtels ou Alpes ou Nord Haute-Savoie / Mont-Blanc