Isabelle Healy sculpte nos émotions

Isabelle-Healy


Isabelle Healy, sculptrice

C’est au bout d’une discrète impasse lyonnaise au cœur de la Croix Rousse que la sculptrice Isabelle Healy me reçoit dans son atelier Installé au fond de son jardin. dans un cadre à son image mariant élégance et sobriété, elle évoque sans détour sa passion, ses douleurs et ses œuvres… Inspirées.

La résilience ? Un mot qui prend tout son sens lorsque l’on rencontre cette femme sensible meurtrie par une vie qui nourrit son travail et inspire son œuvre poétique et symbolique.

Attachée de presse de maisons de luxe, Isabelle Healy suit durant 15 ans une formation au dessin. Mais un drame familial marque un tournant dans la vie de la jeune femme. Elle s’installe à Lyon en 2005 où elle commence à suivre des cours chez un maître sculpteur. « Une nouvelle vie pour un nouvel art qui m’aide à me reconstruire. » Elle s’initie à la technique du moule et du bronze, bientôt reconnue comme sculpteur par la Maison des Artistes. Sous ses doigts, des personnages qui nous ressemblent prennent vie dans des situations poétiques.

Ses sculptures, à la fois intimes et universelles, évoquent la transmission, la fraternité, l’entraide. Des instants de vie. Et l’espoir symbolisé par ce muret, sur lequel un personnage assis regarde au loin, au-delà, comme une épreuve sur laquelle on s’appuie et on se construit.

À partir d’un dessin griffonné, Isabelle Healy travaille d’abord son modèle en terre avant de le mouler à la fonderie d’Art Barthé­lemy à Crest (Drôme). Ses sculptures ont en commun le mouvement et l’équilibre ; sa prochaine création baptisée La Sphère des Possibles ne déroge pas à la règle. Si elle expose dans quelques galeries,1 c’est dans son atelier qu’elle préfère recevoir et faire découvrir ses œuvres. Une belle rencontre.

Galerie Ducastel à Avignon et Galerie Jal, Les portes en Ré
isabellehealy.wordpress.com

Sophie Guivarc’h

Vous aimerez aussi les articles de Artistes