• imPULSION

La cuisine prend la « pose » : les nouvelles recettes du fils

Anthony Saporito n’a que 22 ans lorsqu’il crée en 2004 Valserine Cuisines à Bellegarde avec son père Jean. Il a baigné très jeune dans l’univers d’un commerce, celui du salon de coiffure de sa maman : « J’ai attrapé la fibre commerciale sans vraiment m’en rendre compte. » Naturellement, il suit des études dans ce domaine, couronnées par une maîtrise de vente. Il fait en alternance ses premiers pas dans le monde du travail, mais n’est pas convaincu de la pertinence des méthodes commerciales employées. Il veut tester sa stratégie ! Alors quand son père lui propose de se lancer, Anthony accepte sans hésitation. Il prend en charge la partie marketing de l’affaire familiale. Le père, auparavant sous-traitant pour la pose de cuisine, apporte son expertise technique et intervient sur les chantiers. Depuis 2010, Anthony a officiellement repris la main de l’entreprise transformée en SARL. L’affaire progresse et la perspective de Jean qui lève de plus en plus le pied n’inquiète pas outre mesure Anthony. Plutôt souple, le jeune homme aborde les événements avec sérénité. « Être trop tendu ne fait pas avancer les choses plus vite », tempère-t-il, philosophe.
valserinecuisines.fr