Papier peint : la nouvelle génération nous scotche !

Papier-peint-deco-Elitis


Complément ou alternative à la peinture, le papier peint renaît sous un nouveau jour, mixant look vintage et innovations.

S’il est aujourd’hui rare que l’on tapisse une pièce pour 15 ans comme le faisaient nos grands-parents, le papier peint reste un incontournable de la décoration murale. « Il a vécu une grande révolution pendant les 25 dernières années, explique Anthony Delesalle, président d’A3P (association pour la promotion du papier peint), et directeur de Graham&Brown. Depuis quelques années, il répond à une demande de plus de créativité et de design d’une clientèle plus jeune et sachant exactement ce qu’elle recherche. Ses collections correspondent d’ailleurs à celles de la mode ». L’architecte d’intérieur Philippe Demougeot ajoute :

« Il y a actuellement un grand retour des valeurs que le retour du papier peint accompagne ; il brille par sa richesse iconographique !».

Papier peint design : un véritable objet de décoration

En 2016, on l’utilise plutôt en panneaux, à des endroits précis d’une pièce, comme un objet de décoration. Il se pose généralement sur un à deux murs et parfois sur les 4 murs pour un total look, mais plutôt dans une maison de campagne.
Son principal avantage : un large panel de motifs et de couleurs, parfois fortes, qui donnent du caractère à la pièce. Des bleus et des verts sans retenue, des motifs géométriques, vintage seventies, ethniques, animaliers, scandinaves, version toile de Jouy ; mais aussi des grands motifs fleuris du style anglais ou plus contemporains, et même jungle végétal et exotique… « Le papier peint revient sur le devant de la scène avec de grandes images aux murs, des motifs XL, mais aussi un grain », indique l’architecte d’intérieur Philippe Demougeot. Ou encore, des matières trompe l’œil : brique, bois, béton ». « Le papier peint panoramique est plutôt passé de mode, complète Didier Barray. Cependant, certaines marques comme Zuber réussissent à en faire de véritables œuvres d’art ». Les marques font désormais appel à des designers pour créer les nouveautés : Sophie Ferjani, Kelly Hoppen, Amy Butler ou encore, Marcel Wanders pour Graham&Brown par exemple… Des solutions clés en main pour une clientèle à la pointe des tendances.

PASTEL

Voici encore un exemple d’un papier peint comme alternative à la peinture, avec ce graphisme scandinave dans des couleurs pastel tellement au goût du jour. Modèle lisse Pik Multicouleur, Leroy Merlin.

EN RELIEF

Le papier peint innove avec des effets de textures bluffants, comme ici avec ce rendu de lattes de bois récup’ veinées et grisaillées formant un patchwork presque en relief. Gamme Nomades.

GRAIN DE BEAUTÉ

Le papier peut remplacer la peinture en habillant les murs de façon unie, mais avec un grain en plus qui leur donne du caractère. Gamme Parade.

Esthétique et fonctionnel

Au-delà de sa seule fonction décorative, le papier peint pourra bientôt revêtir des fonctions pratiques : isolation thermique ou phonique, anti-ondes ou luminosité intégrée grâce à des Leds ; il fait aussi l’objet de tests sur les encres pour améliorer encore sa recyclabilité. D’ailleurs, notons qu’avec son excellente note A+,  c’est un produit résolument écologique.

Complément à la peinture…

Si le parti pris est d’associer papier peint et peinture, à raison d’un à deux pans sur quatre, il est conseillé de partir du papier peint pour choisir ensuite la couleur de la peinture, et réaliser ainsi un ensemble harmonieux et complémentaire. Vous pouvez aussi l’appliquer sur une surface à mettre en valeur (derrière le canapé ou dans une alcôve) ou sur un élément (placard…) à camoufler. Alors certes, les volumes de vente actuels correspondent à son utilisation plus « ponctuée », mais il est choisi avec attention et passion par une clientèle plus jeune.

…ou alternative

Pour Philippe Demougeot cependant, le papier peint est plutôt une alternative à la peinture : « Il dématérialise les murs, les éloigne… C’est une véritable matière enrichissante qui rend une pièce très cosy et élégante, en renforçant son caractère intime, note-t-il. Le papier peint est un vrai choix décoratif, qui amène un grand changement d’ambiance. Je conseille à mes clients d’oser le total look dans une pièce, comme dans les pays anglo-saxons et de réserver la peinture sur les meubles. » Vous craignez la corvée de pose ? Oubliez les mauvais souvenirs, la plupart des gammes sont aujourd’hui vraiment faciles à poser grâce à une avancée technologique : l’intissé.

TROMPE-L’ŒIL

Les nouveaux papiers peints permettent des créations de trompe l’œil qui produisent une véritable scénographie dans la pièce. Modèle Pleats.

FLEURI

La bonne idée pour mettre en valeur ce papier peint fleuri et très nature sur les quatre pans de murs de cette chambre : l’encadrement des moulures en noir, quel cachet ! Little Greene.

VINTAGE

Les graphismes vintage sont assurément tendance, surtout quand ils se bonifient avec des jeux de reflets, de reliefs et de tonalités de couleurs ! Modèle Gloriana Mulberry Roomset de Graham&Brown.

Osez le papier peint en vous référant à deux marques phares : Farrow&Ball et Elitis par exemple, qui réalisent des créations extraordinaires, avec des effets de matières, des tissages, des reflets et des effets de profondeurs. Les grandes surfaces de bricolage et les magasins de décoration proposent également un éventail très séduisant.

www.association-promotion-papier-peint.com
philippedemougeot.com
www.didierbarray.fr
www.grahambrown.com
eu.farrow-ball.com
www.aufildescouleurs.com
www.zuber.fr

Claire Lelong-Lehoang

Vous aimerez aussi les articles de Papier peint ou Mur et Sol