Une maison de famille revisitée

Rénovation maison de famille


Redistribuer l’espace et l’ouvrir à la lumière : la transformation de cette maison de famille des années trente s’est réalisée dans une harmonie architecturale mêlant béton, briques, parquet de chêne et carreaux de ciment.

Située dans la région parisienne, au milieu d’arbres centenaires, cette jolie maison de 200 m2 a fait l’objet d’une sérieuse restauration. La vétusté des lots techniques, de la plomberie et de l’électricité rendait impérative une rénovation totale de l’habitation. Pour lui donner un nouveau visage, les propriétaires ont sollicité le cabinet d’architecture Atelier 300 et Green River, société spécialisée dans la rénovation et l’extension.

Rénovation d’une maison de famille

« Au départ, les clients désiraient une belle terrasse extérieure, recouverte de carrelage en ciment, avec un accès direct depuis la cuisine et une grande verrière pour apporter un maximum de lumière, explique Olivier Euverte, dirigeant de Green River. Au final, nous avons aussi, en concertation avec l’Atelier 300, modifié le rez-de-chaussée, retiré des cloisons, rajouté un maximum d’aménagements intégrés et refait la cuisine à neuf. À l’étage, dans les combles, nous avons créé la salle de bains en soupente et placé des rangements dans la chambre parentale. »

Sur le pouce

Au rez-de-chaussée, le couloir de l’entrée débouche directement sur la vaste pièce de vie. Le décloisonnement a permis de créer un grand volume, intégralement ouvert, avec une partie surélevée accueillant la salle à manger et la cuisine et donnant sur la terrasse et le jardin. « Il a fallu repenser l’espace et la circulation pour retrouver une harmonie, afin que chaque membre de la famille puisse trouver un réel confort », remarque l’architecte Sophie Eberlé. Dans le salon, il a été nécessaire de concevoir une bibliothèque autour de la cheminée et un agencement – façon comptoir pour prendre des repas sur le pouce – en béton recouvert d’un placage en chêne et placé entre la salle à manger et la cuisine. Une petite verrière coulissante et pliable permet de créer une fermeture partielle entre la salle à manger et la cuisine. Repliée, elle forme un filtre entre les deux zones.

Niché sous les toits

À l’étage, dans le domaine des chambres d’enfants, peu de changements hormis les nouvelles couleurs passées sur les murs, en soubassement et sur les contremarches de l’escalier. Sous les combles, se trouvent la chambre des parents et la salle de bains, petite mais fonctionnelle. Lovée en soupente, elle est pratique grâce aux meubles vasques fabriqués sur mesure et équipés de multiples rangements. Le nid parental, tout de blanc vêtu, arbore des poutres décoratives gris clair conférant une touche de douceur au lieu. Toute la décoration a été imaginée par la maîtresse de maison. Beaucoup de meubles vintage ont été chinés dans des brocantes de la région tandis que les objets originaux sont de famille ou glanés au gré des trouvailles, dans les boutiques de décoration.

ENTREE DE ARTISTES
Chapeautée d’un auvent, l’entrée extérieure est agrémentée d’une agréable terrasse et d’une verrière façon atelier d’artiste.

EN SURÉLÉVATION
D’un côté la salle à manger, de l’autre la cuisine séparée par une cloison coulissante en verre et en acier.

BIBLIOTHÈQUE DESIGN
La bibliothèque, dessinée sur mesure, a été maçonnée. Le rangement est à la fois astucieux et décoratif.

TAPIS CARRELÉ
L’entrée a changé avec la pose de placards de rangements et d’un parquet en chêne qui se fait remarquer avec son tapis en carrelage, en trompe-l’œil.

MIX DE MATÉRIAUX
La cuisine se pare de meubles signés Ikea et revêt un placage en chêne. Le plan de travail est en bois, recouvert de béton ciré. Sol et crédence en carrelage.

COMME À L’ÉCOLE
Dans le vaste et lumineux bureau, les pupitres et chaises d’écoliers nous replongent en enfance. L’escalier d’origine a été repeint.

CONTREMARCHES COLORÉES
Vraiment originale l’idée de panacher les contremarches avec des teintes vives.

EN SOUPENTE
Perchée sous les combles, la chambre des parents ne manque pas de charme. Le sol s’habille d’un parquet en pin à larges lattes. Une partie des murs est aménagée en différents placards de rangements. Linge de lit : Carré Blanc.

LUMINEUSE
Dans la salle de bains, une large fenêtre de toit ouvre sur le ciel et apporte une généreuse luminosité à ce petit espace.

Marie Lermain

Vous aimerez aussi les articles de Rénovation ou Architectes